Éric Verdier

Éric Verdier (psychologue et chargé de mission a la ligue des droits de l’homme) dans Laisser-moi tous mes parents, pour une reconnaissance de la coparentalité, 2010 :

« Si des parents se séparent lorsque leur enfant est jeune et que la résidence alternée est refusée au père par le Juge, au motif que l’enfant est trop petit, alors il va s’écouler des mois avant de pouvoir renouveler une demande, mois durant lesquels l’enfant grandira sans la présence effective de son père. Pendant cette période, le lien affectif père-enfant aura eu le temps d’être définitivement rompu, avec des conséquences gravissimes sur le développement et l’équilibre de l’enfant. »